Accéder au contenu principal

Réduire le temps d'indexation d'un nouveau site dans Google

Si l'indexation en temps réel est quasiment devenu une réalité pour les sites déjà référencés et proposant du nouveau contenu régulièrement, l'indexation d'un nouveau site dans Google reste plus difficile à maitriser, et il est particulièrement frustrant d'attendre semaines avant de voir ses premières pages apparaitre dans Google.



Difficile de faire le buzz et de récolter des liens réciproques quand on débute, je vous propose 3 étapes indispensables pour réduire considérablement le temps d'indexation d'un nouveau site dans Google.
  1. Référencer au plus tôt : dès que vous prenez possession de votre nom de domaine et hébergement, prenez une petite heure pour élaborer une page d'accueil temporaire.
    Évitez l'effet "page en construction" pouvant rebuter vos premiers visiteurs, et profitez-en pour commencer à fidéliser en proposant à vos premiers visiteurs d'être alertés du lancement de votre site.

  2. L'indispensable sitemap : une des premières choses à faire dès le lancement d'un nouveau site. Inscrivez-vous aux Google Webmasters Tools, et indexez le sitemap de votre site.

  3. L'auto-promo : difficile de faire le buzz, alors on est jamais aussi bien servi que par soi-même. Vous avez peut-être déjà un autre blog qui est indexé depuis longtemps déjà ? Celui-là bénéficie sans doute d'une indexation rapide de ses nouveaux billets, donc écrivez un petit billet contenant un lien vers votre nouveau site.
En suivant ces 3 étapes, j'arrive pour ma part à indexer un nouveau site dans Google en 3/4 jours. Précisons qu'il s'agit du début du processus d'indexation, consistant généralement à n'avoir qu'une seule page indexée et souvent très mal placée sur les principaux mots-clés choisis.

Et vous, quelles techniques utilisez-vous pour indexer rapidement un nouveau site ? Pour quelles résultats ?

Commentaires

  1. pour faire du buzz et créer de l'interet autour de son site, rien de vaut les plates-formes de micro-blogging.

    Un lien publié sur un de ces sites peut accélérer le référencement du site s'il est sur une page crawlée régulierement.

    RépondreSupprimer
  2. Tu as une plateforme de micro-blogging à conseiller ? Pour être honnête, c'était mon 4eme point avant que je ne le supprime car il en reste peu ne pratiquant pas le nofollow.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Les outils d'analyse de requêtes HTTP

L'analyse des échanges HTTP entre navigateur et serveur web est un bon moyen de détection des opérations les plus consommatrices en temps, soit celles qui impactent le plus le temps de chargement global d'une page.
Tour d'horizon des outils gratuits existants :
Outils en ligneD'une utilisation simple et rapide, ces outils proposent une vision synthétique des échanges à travers une chronologie précise des opérations, ainsi que le détail des requêtes et réponses HTTP. Toutefois, ils ne proposent généralement pas les mêmes options qu'un navigateur, notamment en terme de gestion de cache.
site-perf.comPingdom tools
L'analyse de ce blog par Pingdom tools
Plugins navigateurs
Ces outils s'intègrent à votre navigateur, ce qui vous permet de simuler exactement les situations de configurations de vos visiteurs.
FirefoxLe compagnon idéal est l'extension livehttpheaders, outil de capture des requêtes et réponses HTTP
Firebug propose également une analyse complète, avec une…

La compression HTTP pour accélérer vos sites

Avec les récents changements et déclarations de Google autour de la prise en compte de la performance des sites comme un éventuel futur critère de pertinence des sites, les problématiques d'optimisation vont (re)devenir d'actualité.

Un des moyens très rapide pour optimiser sensiblement les performances de son site web consiste à compresser le flux de données qui transite entre votre serveur et le navigateur Internet de vos visiteurs.